loading page

Chargement en cours...

AUTISME & STRATEGIES D’APPRENTISSAGE

(ASA)

Autisme & stratégies d’apprentissage est né d’un travail de plus de 20 ans dans le domaine de l’enseignement et de la recherche,
et près de 15 ans dans le domaine spécifique de l’autisme.

Titulaire d’une licence ès Lettres, j’ai d’abord enseigné dans différentes écoles autant au cycle obligatoire qu’au post-obligatoire avant de poursuivre, dans le cadre d’un assistanat, une thèse de doctorat en Histoire moderne. Mon intérêt pour le trouble du spectre de l’autisme est né avec la naissance de mon premier enfant, Gabriele, autiste (mais pas que !). Son parcours de vie m’a appris peu à peu à comprendre toujours un peu mieux  l’autisme de l’intérieur.

A cette expérience de parent s’est greffé un parcours de formation professionnelle dans ce domaine, plus spécifiquement dans les milieux scolaires ordinaires, principalement à l’école primaire et au cycle secondaire. Je travaille  actuellement dans des établissements privés, en appliquant au quotidien les outils didactiques propres  à l’inclusion scolaire des élèves autistes. Ce sont ces outils, à la fois spécifiques à l’autisme et en lien avec l’inclusion scolaire, que j’aimerais partager avec le plus grand nombre.

 


Services aux familles


Services aux écoles

 

Je vous souhaite une bonne navigation !

Marie-Jeanne Accietto

Le Trouble  du spectre de l'autisme, c'est quoi ?

"Ce dont j'ai besoin, c'est d'un manuel d'orientation pour extraterrestres. Etre autiste, ça ne veut pas dire être inhumain. Mais ça veut dire être étranger. Ça veut dire que ce qui est normal pour les autres n'est pas normal pour moi, et ce qui est normal pour moi ne l'est pas pour les autres. D'une certaine manière, je suis très mal équipé pour survivre dans ce monde, comme un extraterrestre échoué sans un manuel d'orientation.

Mais je suis intact en tant que personne. Ma conscience de moi n'a pas souffert. Je trouve beaucoup de valeur et de sens à ma vie, et je n'ai aucune envie d'être guéri de moi-même. Si vous voulez m'aider, n'essayez pas de me changer pour que je m'adapte à votre monde. N'essayez pas de me mettre dans une petite partie de ce monde que vous pouvez changer pour l'adapter à moi. Accordez-moi la dignité de me rencontrer en respectant mes conditions. Reconnaissez que nous sommes également étrangers l'un à l'autre, que ma façon d'être n'est pas simplement une version détériorée de la vôtre. Remettez-vous en question... Travaillez avec moi pour construire plus de passerelles entre nous".

Je pense qu’il n’y a pas meilleure définition du trouble du spectre de l’autisme. Jim Sinclair l’exprime si bien dans ce texte.

 

Le trouble du spectre de l’autisme, qui est  d’origine neurobiologique, s’observepar des aspects comportementaux :

 


Une manière différente de comprendre et donc de traiter la relation sociale. Les personnes autistes, comme le dit très bien Jim Sinclair, sont un peu comme des étrangers qui doivent apprendre notre langue, nos codes, notre symbolique, notre culture… Vaste champ !  Leur comportement social et leur communication sociale sont donc atypiques.


Des intérêts ciblés qui font l’objet de leur préoccupation principale dans un espace-temps plus ou moins long (répétitifs). Les personnes autistes ont aussi parfois des stéréotypies qui sont souvent des manières compensatoires de gérer leur anxiété ou leur surcharge sensorielle.

 

Sur le plan terminologique, on parlait auparavant de « troubles envahissant du développement» (TED), expression générique référencée dans le DSM-IV (manuel de référence des médecins), qui englobait les troubles suivants : le trouble autistique (ou autisme), le syndrome d’Asperger, le trouble envahissant du développement – non spécifié (TED-NS), le syndrome de Rett (SR) et le trouble désintégratif de l’enfance (TDE).

Depuis le DSM-V, le syndrome de Rett et le trouble désintégratif de l’enfance ne font plus partie de cette catégorie et un seul terme, au final, a été retenu pour identifier toutes les personnes autistes,  celui précisément de trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Le DSM-V prévoit 3 niveaux d’autisme : le niveau 3 étant le plus sévère et correspondant à un besoin important de soutien, le second étant un autisme moyen requérant un soutien modéré et enfin le 1er degré plus léger, correspondant à un soutien moins conséquent.

Il faut savoir que 25% des personnes autistes ont une déficience intellectuelle associée à leur autisme, c’est-à-dire qu’il faudra tenir compte, dans leur manière d’apprendre,  d’un processus cognitif plus laborieux et plus lent, tandis  que 75 % n’ont pas de déficience intellectuelle.

Il y a une zone rouge à laquelle il faut prêter attention : les élèves autistes au bénéfice d’un travail spécifique, soutenu et cohérent tout au long de leur parcours scolaire peuvent basculer dans un autisme sans déficience inellectuelle. Le contraire est également vrai : des élèves qui se situent à la frontière sans pouvoir s’appuyer sur un travail spécifique peuvent, malheureusement, aussi acquérir une déficience intellectuelle associée à leur autisme.

Notre travail et notre responsabilité d’enseignants prennent déjà sens dans l’accompagnement de ces élèves dans leur parcours individuel et scolaire, mais ce sens s’étoffe tout particulièrement lorsque ces élèves se trouvent à la limite entre un autisme avec ou sans déficience intellectuelle.

Services aux familles

 

 



En tant que famille, lorsqu’on commence à percevoir des différences de comportement chez notre enfant, lorsque les doutes deviennent de plus en plus importants sur son bon développement, les questions envahissent alors l’esprit et deviennent pressantes. Le besoin de réponses devient imminent.
Autisme & stratégies d’apprentissage propose d’apporter quelques réponses à ces questions en guidant les familles prioritairement soit vers des services publics compétents, soit vers des services privés.
Notre philosophie est simple : tout commence toujours par une écoute active à travers laquelle se profilent des projets réalistes pour chacun. Nous accompagnons les personnes concernées et leur famille sur ce chemin.
Autisme & stratégies d’apprentissage propose aux familles un service d’écoute, d’orientation et d’évaluation des compétences. Sur cette base, elle propose également, sur demande, des interventions sur le terrain, autant à domicile que dans le milieu scolaire et/ou pré-professionnel.
Les évaluations que nous employons sont issues de l’approche TEACCH, dont la philosophie est proche de notre sensibilité, à savoir permettre à l’élève de progresser sur la base de ses compétences tout au long de sa vie, d’abord préscolaire, puis scolaire, et enfin postscolaire. La dimension cognitive est développée autant que la dimension de l’autonomie au quotidien avec la perspective que chaque enfant, adolescent ou adulte, quelle que soit sa différence, a sa place dans la société.

C’est une vision qui va au-delà du concept même d’inclusion, puisqu’elle célèbre avant tout la neuro diversité.

 

TEST D’EVALUATION PEP 3

 

Le PEP-3, soit en français l’évaluation psycho-éducative individualisée de la division TEACCH pour enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme – 3ème révision – est un outil d’évaluation de référence pour mettre en lumière les forces d’enfants de 2 ans à 7 ans 1/2 présentant des troubles du spectre de l’autisme et les axes à travailler pour constituer un programme éducatif individualisé (PEI). 

 

 

Echelle de performance

  • Sous-tests développementaux
    • La cognition verbale et pré-verbale (capacité à résoudre des problèmes, à désigner verbalement, sérier des objets, etc).
    • Le langage expressif (capacité à s’exprimer par le langage oral et/ou gestuel)
    • Le langage réceptif (capacité à comprendre le message oral ou gestuel de l’autre)
    • La motricité fine (capacité de coordination des différentes parties fines du corps – ex mains)
    • La motricité globale (capacité de coordination des différentes parties globales du corps – ex lancer une balle)
    • L’imitation occulo-motrice (capacité d’imiter différentes activités motrices et visuelles)
  • Sous-tests comportements inadaptés
    • L’expression affective (capacité d’utiliser différentes expressions faciales, postures corporelles, manifestations de peur, etc)
    • La réciprocité sociale (capacité d’initier des échanges avec l’autre, attention conjointe, contact visuel)
    • Les comportements moteurs caractéristiques (comportements sensoriels stéréotypés et caractéristiques en autisme)
    • Les comportements verbaux caractéristiques (comportements verbaux stéréotypés et caractéristiques en autisme)

Rapport de l'éducateur

  • Comportements-problèmes (comportements-défis caractéristiques en autisme)
  • Autonomie personnelle (autonomie dans le quotidien)
  • Comportement adaptatif (comportements et attitudes typiquement attendues dans les situations-cible)

Ce test met en exergue l’importance des difficultés dans les relations, dans le jeu, dans les réponses sensorielles et dans le langage grâce à des jouets et des outils pédagogiques présentés pendant la passation. On s’appuie sur des exercices d’imitation vocale et motrice, de tri et de classement avec des consignes simples… Cela permet d’observer l’enfant dans les domaines précédemment cités et nécessaires dans les relations avec les autres et son environnement, dans l’autonomie de la vie quotidienne, dans l’aptitude sociale, et dans les compétences verbales, entre autres.

La cotation est de 3 types: échec, réussite et émergence.

Les plus-values de cet outil d’évaluation sont multiples:

  • la passation de l’évaluation peut être faite par toute personne formée et ayant non seulement des bonnes connaissances de l’autisme mais aussi des stratégies éducatives adaptées
  • grâce à ses 2 échelles de cotation (développement autistique et neuro-typique), il est possible de mettre l’enfant évalué en contraste avec ces 2 populations (confirmation du diagnostic)
  • le test prend en compte l’évaluation des connaissances parentales et permet de servir directement de support à l’élaboration d’un programme éducatif individualisé (PEI) 
  • l’évaluation prend en compte les intérêts restreints des enfants testés de manière positive (forces particulières à utiliser dans le PEI)
  • l’évaluation peut être administrée de manière flexible et adaptée aux capacités et besoins des enfants (fait en plusieurs fois, dans différents lieux)

 

TEST D’EVALUATION  AAPEP ou TTAP (version récente de l'AAPEP)

Profil psycho-éducatif pour ados et adultes AAPEP - G. Mesibov, E. Schopler, B. Schaffer, R. Landrus - De Boeck Ed. - 1997 - 167 pages

L'AAPEP prend la suite du PEP-3. Il établit une évaluation des adolescents et adultes autistes en s’appuyant sur leurs compétences et leurs capacités émergentes. Mis au point par l'équipe de la Division TEACCH de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, l'AAPEP utilise trois sources d'information (ou échelles) : l'observation directe par l'examinateur, le recueil d'observations auprès des parents ou des intervenants en milieu résidentiel, et auprès des intervenants à l'école et/ou au travail. Chacune d'entre elles se compose de six domaines communs:

*    les compétences professionnelles (CP) ;
*    l'autonomie (A) ;
*    les activités loisirs (AL) ;
*    le comportement professionnel (CPr) ;
*    la communication fonctionnelle (CF) ;
*    le comportement interpersonnel (CI). 

 

MISE EN PLACE D'UN PEI

Les évaluations donnent des informations essentielles sur les compétences acquises et émergentes de l’enfant, l’ado ou l’adulte évalué. Toutes les données recueillies constituent le socle pour écrire un programme éducatif individualisé (PEI). 

Ce document écrit, réalisé et révisé régulièrement avec la personne et ses représentants grâce à une évaluation continue  mentionne les objectifs, les moyens, les stratégies, les délais et les responsabilités des partenaires impliqués dans le projet.

Le PEI englobe le programme personnel scolaire (PPS). Ce dernier est établi en fonction des compétences de l’élève et de son lieu de scolarisation : domicile ou école.

Le PEI permet une plus grande efficacité dans l'éducation de l'enfant, ainsi qu'une meilleure collaboration entre tous les intervenants. Il permet également d'avoir des attentes réalistes, et ainsi d'éviter les situations d'échec. Il tient compte des besoins de l'enfant, ainsi que de ceux de sa famille.

 

Services aux écoles

 

Les élèves autistes sont déjà sur les bancs des écoles, parfois avec un diagnostic annoncé, parfois pas. Leur manière d’être, de penser et d’agir soulève généralement assez vite des interrogations de la part de mes collègues enseignants et de leurs directions respectives.

Quoi faire ? Comment le faire ? Combien de temps le faire ? sont les questions qui viennent également assez vite à l’esprit.

Autisme & stratégies d’apprentissage  propose aux écoles plusieurs formules qui comportent des niveaux différents d’intervention.

 

Conseils pour les enseignants

 

L’école a besoin de conseils parce qu’elle est confrontée à un élève manifestant des particularités sur le plan social et/ou avec une manière singulière de suivre les apprentissages scolaires (surtout au niveau de la communication et de la compréhension) et/ou ayant des réactions plus ou  moins vives sur le plan comportemental.

La formule "conseils pour les enseignants" consiste à participer  aux réunions d’équipe, en général déjà planifiées dans l’agenda des enseignants, et de répondre aux questions.

Cette formule apporte souvent déjà un bon nombre de pistes et d’exemples concrets aux collègues qui pourront plus et mieux aménager l’environnement scolaire de leurs élèves et adapter les fiches de travail.

 

 

Formations théoriques pour les enseignants

 

Nous agissons tous généralement mieux si nous comprenons pourquoi nous faisons les choses.

Autisme & stratégies d’apprentissage propose:

1/ des formations théoriques d'1/2 journée, d'1 journée ou de 2 jours.
Il est possible sur demande de faire des formations allant jusqu'à 4 jours, selon les besoins.

2/ un cycle de conférences réparti sur l’année scolaire afin de permettre aux enseignants, mais également à toutes les personnes qui gravitent autour du milieu scolaire, de s’approprier d’un bagage théorique qui se révèlera utile dans la phase de l’action.

Nous envoyons sur demande la liste des thèmes abordés dans ce cycle de conférences.

Toutes les journées de formation et/ou les conférences sont illustrées  par des exemples concrets ;-)

 

 

Formations pratiques pour les enseignants

 

Comprendre est un atout, mais agir est essentiel. Il y a différentes manières d’envisager la mise en place de programmes scolaires adaptés aux élèves autistes.

Autisme & stratégies d’apprentissage propose deux formules pragmatiques : observation directe en classe pendant un jour ou pendant une  semaine complète avec, au final,  la rédaction de pistes d’intervention à l’attention des collègues.


FORMULE A :   "1  journée d'observation en classe"

Cette formule comprend 4 étapes:

1. rencontre avec l'élève, sa famille et l'école

2. journée d'observation (classe)

3. rédaction d'un rapport d'observations avec quelques pistes de travail suggérées

4. compte rendu à l'élève, sa famille et l'école (réunion)


FORMULE B: "1 semaine d'observation en classe"

Cette formule comprend 5 étapes :

  1. rencontre avec  l’élève, sa famille et l'école
  2. rencontre de préparation avec les collègues et leur direction (définir les attentes de l'école)
  3. semaine d’observation (classe, récréation, cantine...)
  4. présentation  à l'ensemble des collaborateurs intéressés de l'école d’un rapport comportant une synthèse des observations et des pistes concrètes de travail
  5. compte rendu à l'élève, à sa famille et à l'école (réunion)
Les rencontres peuvent se faire via skype selon les contraintes de chacun.

Les rapports sont envoyés au plus tard 1 mois après l'observation.

 

 

Evaluation des compétences scolaires et stratégies d’apprentissage

 

La difficulté à laquelle les enseignants sont souvent confrontés est d’une part celle d’évaluer les compétences scolaires de l’élève autiste, tant elles sont souvent hétérogènes et, d’autre part, de comprendre sa manière d’apprendre, tant, à nos yeux, elle est atypique.

Autisme & stratégies d’apprentissage se propose de faire des bilans sur le plan scolaire en tenant compte des particularités cognitives, perceptives et sensorielles de l’élève autiste, puis de proposer aux collègues enseignants des stratégies d’apprentissage.

La rédaction d’un Programme Personnel Scolaire (PPS) tiendra compte de ces deux volets, en proposant des objectifs scolaires en lien avec les compétences de l’élève et du contexte dans lequel il évolue, puis en proposant des outils, conforme à sa forme d’intelligence et à son profil cognitif, qui rendront accessibles les apprentissages suivis en classe.

 

 

Cours individuels

 

Cours « émotions »

Les élèves autistes manifestent des particularités sur le plan social et socio-affectif avec une compréhension atypique des émotions d’autrui et des interactions sociales qu’elles supposent.

L’un des apprentissages-clé pour l’évolution des élèves autistes, dans n’importe quel contexte, est un travail spécifique sur la compréhension des émotions et sur leur portée sociale, ainsi qu’un travail ciblé sur le langage non verbal plus en général.

Autisme & stratégies d’apprentissage propose des cours individuels à raison de 1h30 /semaine sur ce sujet. Ces cours peuvent avoir lieu soit à l’école, soit en dehors de l’école.

Cours « lecture-compréhension »

Les élèves autistes ont une compréhension en détail ce qui façonne leur cognition. Ainsi, comprendre une consigne, un texte, a fortiori des œuvres littéraires relève souvent pour eux d’un parcours laborieux.

Autisme & stratégies d’apprentissage se propose de travailler spécifiquement et de façon individuelle sur les aspects de la compréhension.  Ce travail est élaboré sur la base des lectures faites en classe, de manière à permettre ensuite à l’élève de réemployer les stratégies apprises en individuel dans un contexte de groupe et de généraliser ainsi ses compétences.

Le temps consacré à cet enseignement-pivot est en fonction de chaque élève.

Cours d’appui scolaire (para-scolaire)

Les élèves autistes ont souvent besoin de plus de temps, parfois de matériel didactique concret pour saisir le sens d’un apprentissage. Ils ont également besoin de plus d’entraînement, en moyenne, que les autres élèves.

Autisme & stratégies d’apprentissage propose des cours individuels pour le soutien scolaire en retravaillant et en concrétisant les notions vues préalablement en classe.

 

 

Service d'accompagnement et de suivi de l’élève (supervision)

 

Certains élèves autistes ont besoin d’être accompagné en classe par un intervenant externe. Ce dernier doit maîtriser l’art de l’accompagnement en milieu scolaire. En effet, il doit à la fois s’inscrire et se confondre dans la classe dont la responsabilité est assumée par un titulaire et à la fois seconder l’élève dont il est le référent sans pour autant devenir sa « béquille ». Le but final de tout accompagnement étant l’autonomie au plus haut degré de l’élève.

La mise en place d’un tel dispositif correspond à une éthique  de l’accompagnement, basée sur l’implication de tous les acteurs gravitant autour de l’élève : famille, enseignants, accompagnants,  réseau thérapeutique et autres éventuels intervenants.

Autisme & stratégies d’apprentissage propose plusieurs options pour la bonne mise en place d’un accompagnement au sein d’une école. Chacune d’elles peut être retenue individuellement :

  1. Une formation théorique sur « l’art d’accompagner un élève autiste en classe» destinée autant aux accompagnants qu’aux enseignants qui accueillent dans leur classe un élève autiste.
  2. Une supervision régulière des accompagnants (à l’école ou via skype)
  3. La mise en place de réunions pédagogiques avec le titulaire de la classe, l’accompagnant (échanges/questions....)
  4. L’organisation et la coordination des deux réunions de réseau annuelles concernant l’élève (ces réunions rassemblent tous les acteurs impliqués dans le suivi de l’élève à l’école et à l’extérieur pour avoir un regard croisé sur son évolution)

Il va de soi que la formation « l’art d’accompagner un élève autiste en classe» est fortement conseillée pour connaître toutes les bonnes stratégies à appliquer en aidant ainsi l’élève, mais aussi soi-même !

 

Formations

Prochaines formations ouvertes à tous:

Lundi 11 novembre - Genève
17h15 - 19h15

"Accueillir un élève avec un trouble du spectre de l’autisme dans sa classe en primaire: comment faire ?"

Inscription: ici

-----------------------------------------------------------------

Lundi 18 novembre - Genève
17h15 - 19h15

"Quelques outils pour analyser et gérer les comportements-défis des élèves autistes à l'école"

Inscription: ici



Formation HEP - Lausanne
Cours 19-PS043 : "L'élève avec un trouble du spectre de l'autisme en classe ordinaire aux cycles primaires"


Mercredi 22 janvier - Lausanne (HEP)  partie 1: théorique
Mercredi 29 janvier ou mercredi 4 février (selon votre choix) : partie pratique


Infos et Inscription:
Infos dans la rubrique "thématiques transversales", choisissez :  "inclusion scolaire" et cherchez le cours 19-PS043 : ICI

Contact